Le Nouvelliste
Chaque édition du tournoi de golf du Phœnix de Sherbrooke permettait de renflouer les coffres du Fonds d’études des joueurs. L’an dernier, les joueurs Alex-Olivier Voyer, Nathaël Roy, Benjamin Tardif, Vincent et Julien Anctil avaient participé à l’événement.
Chaque édition du tournoi de golf du Phœnix de Sherbrooke permettait de renflouer les coffres du Fonds d’études des joueurs. L’an dernier, les joueurs Alex-Olivier Voyer, Nathaël Roy, Benjamin Tardif, Vincent et Julien Anctil avaient participé à l’événement.

Fonds d’études du Phœnix : un manque à gagner de 30 000 $

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
SHERBROOKE — Le Phœnix de Sherbrooke a dû mettre une croix sur la principale source de revenus du Fonds d’études des joueurs puisque l’édition 2020 du tournoi de golf de l’organisation a été annulée. L’an dernier, l’événement avait permis d’amasser 30 000 $ pour aider les joueurs du Phœnix à payer leurs études.