Le Nouvelliste
Les cinq géants de l’Internet (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft), qui représentent à eux seuls plus d’un quart de la valeur boursière cumulée des 500 plus grandes entreprises de Wall Street, ont tous vu leurs titres décoller et leur capitalisation gonfler entre avril et juin.
Les cinq géants de l’Internet (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft), qui représentent à eux seuls plus d’un quart de la valeur boursière cumulée des 500 plus grandes entreprises de Wall Street, ont tous vu leurs titres décoller et leur capitalisation gonfler entre avril et juin.

Moteur de Wall Street, la tech vise encore plus haut

Daniel Hoffman
Agence France-Presse
NEW YORK — À Wall Street, tout semble sourire aux valeurs technologiques, qui ont contribué en grande partie à l’impressionnant rebond boursier du second trimestre et ne cessent d’entraîner le NASDAQ vers de nouveaux sommets.