Le Nouvelliste
La pandémie n’a pas épargné les affaires chez Marmen qui vient de procéder à une rationalisation.
La pandémie n’a pas épargné les affaires chez Marmen qui vient de procéder à une rationalisation.

Mises à pied temporaires chez Marmen

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — En avril dernier, le président de Marmen, Patrick Pellerin, confiait déjà au Nouvelliste que la crise de la COVID-19 aurait des conséquences sur son millier d’employés. Or, voilà que l’entreprise rapporte une trentaine de départs en date du 15 juin dernier, la grande majorité étant des mises à pied, donc temporaires, précise-t-on.