Le Nouvelliste
Gary Frost
Collaboration spéciale
Gary Frost
Peu importe le secteur d’activité dans lequel évolue le commerçant itinérant, il est conseillé de ne jamais signer un contrat sur-le-champ et encore moins de le faire pour se soustraire à la pression dont certains font usage.
Peu importe le secteur d’activité dans lequel évolue le commerçant itinérant, il est conseillé de ne jamais signer un contrat sur-le-champ et encore moins de le faire pour se soustraire à la pression dont certains font usage.

Vente itinérante : des signes évidents de déconfinement

Selon un ordonnancement établi par les autorités gouvernementales, les entreprises évoluant dans la plupart des secteurs d’activités commerciales ont graduellement repris le cours normal des affaires malgré les contraintes qui président à cette reprise des activités. De leur côté et dans une moindre mesure sans doute, les consommateurs ont également été ralentis alors que le Québec observait une pause imposée par la pandémie.