Le Nouvelliste
Le ministre émirati de l’Énergie, Souheil al-Mazrouei, a estimé lundi que les actuels prix bas du gaz et du pétrole ne pourront pas durer sans risquer de provoquer un «choc» pétrolier.
Le ministre émirati de l’Énergie, Souheil al-Mazrouei, a estimé lundi que les actuels prix bas du gaz et du pétrole ne pourront pas durer sans risquer de provoquer un «choc» pétrolier.

Les Émirats s’inquiètent d’éventuels «chocs» pétroliers

AFP
Agence France-Presse
DUBAÏ — Le ministre émirati de l’Énergie, Souheil al-Mazrouei, a estimé lundi que les actuels prix bas du gaz et du pétrole ne pourront pas durer sans risquer de provoquer un «choc» pétrolier.