Le Nouvelliste
La coordonnatrice au CAALT et organisatrice communautaire, Gaëlle Petrod, est accompagnée de la coordonnatrice du camp de jour, Alicia Moore Iseroff.
La coordonnatrice au CAALT et organisatrice communautaire, Gaëlle Petrod, est accompagnée de la coordonnatrice du camp de jour, Alicia Moore Iseroff.

Encourager le partage de culture dès le plus jeune âge

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Au Centre d’amitié autochtone de La Tuque (CAALT), on multiplie les efforts de prévention de la discrimination et du racisme. Les intervenants font de la sensibilisation aux différences culturelles, et ce dès le plus jeune âge. C’est dans cet esprit qu’on a décidé, l’an dernier, de mélanger autochtones et allochtones au camp de jour les migrateurs.