Le Nouvelliste
Webster de son vrai nom Aly Ndiaye rappe sur ces enjeux, donne des conférences et organise des visites guidées de Québec pour faire connaître l’histoire de l’esclavage et de la présence noire dans la province.
Webster de son vrai nom Aly Ndiaye rappe sur ces enjeux, donne des conférences et organise des visites guidées de Québec pour faire connaître l’histoire de l’esclavage et de la présence noire dans la province.

Webster: l'histoire comme antidote au racisme

Léa Martin
Léa Martin
Le Soleil
Apprendre l’histoire des personnes racisées peut contribuer à enrayer le racisme. Le rappeur et historien Webster en est convaincu. «J’ai l’impression que l’histoire peut contribuer à changer nos perceptions de nous-mêmes, à comprendre que l’on a un présent, un passé pluriel et voir comment on peut aller vers un futur commun», philosophe-t-il joliment autour d’une tasse de café, dans une brûlerie de Québec.