Le Nouvelliste
Les grands rassemblements comme le FestiVoix ont caractérisé le tourisme estival à Trois-Rivières au cours des dernières années, mais on devra s’en passer en 2020.
Les grands rassemblements comme le FestiVoix ont caractérisé le tourisme estival à Trois-Rivières au cours des dernières années, mais on devra s’en passer en 2020.

Trois-Rivières doit trouver une autre façon de se démarquer

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
À Trois-Rivières, la gifle du coronavirus résonne encore dans l’industrie touristique.