Le Nouvelliste
Sébastien Roulier devait être à Boston, lundi, pour la 124e édition du marathon de l’endroit. L’événement a été reporté, alors le pédiatre s’est trouvé un autre défi. Dans son chariot, il avait tout son matériel.
Sébastien Roulier devait être à Boston, lundi, pour la 124e édition du marathon de l’endroit. L’événement a été reporté, alors le pédiatre s’est trouvé un autre défi. Dans son chariot, il avait tout son matériel.

Il court un cœur géant de 175 km

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
Sébastien Roulier n’a jamais reculé devant aucun défi. Celui qui devait être à Boston lundi, pour la présentation de la 124e édition du plus vieux marathon au monde, s’est plutôt lancé le défi de tracer un cœur géant... de 175 km, dessiné à partir d’un parcours qu’il a emprunté sur les chemins de l’Estrie.