Le Nouvelliste
Des travailleurs temporaires en provenance du Guatemala oeuvrent à la ferme Morivan d’Hébertville-Station à l’année. Les employés actuels doivent partir au cours de l’été et être remplacés par de nouveaux.
Des travailleurs temporaires en provenance du Guatemala oeuvrent à la ferme Morivan d’Hébertville-Station à l’année. Les employés actuels doivent partir au cours de l’été et être remplacés par de nouveaux.

Main-d'oeuvre étrangère temporaire: le casse-tête de la COVID-19

Anne-Marie Gravel, rédactrice en chef
Anne-Marie Gravel, rédactrice en chef
Le Quotidien
La main-d’oeuvre étrangère temporaire est attendue en grand nombre au Québec, au cours des prochaines semaines, notamment au Saguenay-Lac-Saint-Jean. En 2019, plus de 600 travailleurs étrangers ont oeuvré au sein des entreprises agricoles et usines de la région. En 2020, ils devaient être encore plus nombreux, mais la COVID-19 complique les choses.