Le Nouvelliste
À gauche, Marc-André Lebel, propriétaire de six quincailleries BMR dans la région, a dû s’équiper pour permettre aux clients de se laver les mains à son magasin du secteur Shawinigan-Sud.
À gauche, Marc-André Lebel, propriétaire de six quincailleries BMR dans la région, a dû s’équiper pour permettre aux clients de se laver les mains à son magasin du secteur Shawinigan-Sud.

Un calme inhabituel chez les quincailliers

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN — Même s’ils ont été identifiés comme un service essentiel par le gouvernement du Québec, les quincailliers craignent de passer à côté de la période la plus lucrative de l’année en raison de la crise du coronavirus.