Le Nouvelliste
Olymel a envoyé les carcasses de porcs de l’usine ATrahan vers d’autres usines de son groupe.
Olymel a envoyé les carcasses de porcs de l’usine ATrahan vers d’autres usines de son groupe.

L'usine ATrahan de Yamachiche vidée de ses carcasses de porcs

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Yamachiche — Menacée de perdre 4000 carcasses de porcs depuis la fermeture de l’usine ATrahan de Yamachiche pour cause d’épidémie de coronavirus, Olymel a fait entrer mercredi une quarantaine de travailleurs avec le mandat de retirer ces carcasses pour les acheminer vers d’autres usines du groupe.