Le Nouvelliste
Patrice Larin, directeur général du Centre de prévention suicide-Accalmie.
Patrice Larin, directeur général du Centre de prévention suicide-Accalmie.

Centre de prévention suicide-Accalmie: au front pour sauver des vies

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — En période de crise comme on vit présentement avec la pandémie de COVID-19, tout peut devenir rapidement un facteur de déstabilisation pour chaque personne. Au Centre de prévention suicide-Accalmie, la ligne de front est prête à répondre à la demande si des gens devaient avoir besoin d’aide dans les prochains jours. Considérés comme essentiels, les services de prévention du suicide peuvent compter sur tout près d’une vingtaine d’intervenants dans la région, en poste 24 heures par jour.