Le Nouvelliste
Depuis la naissance du Phoenix, l’organisation sherbrookoise a pris de bonnes et de mauvaises décisions. Mais le facteur chance a rarement été de son côté.
Depuis la naissance du Phoenix, l’organisation sherbrookoise a pris de bonnes et de mauvaises décisions. Mais le facteur chance a rarement été de son côté.

Mauvais karma

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Ça dure depuis un peu plus de huit ans. Malchance après malchance. Comme une mauvaise aura qui entoure le Phœnix. Du jour 1 jusqu’à aujourd’hui.