Le Nouvelliste
Claudia Dauphin, propriétaire du Lux Coiffure.
Claudia Dauphin, propriétaire du Lux Coiffure.

Les salons de coiffure dans une zone grise

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Fermer ses portes ou demeurer ouvert alors que le gouvernement du Québec recommande à la population d’éviter de sortir de chez elle? C’est le dilemme auquel font face les salons de coiffure. À Trois-Rivières, plusieurs ont indiqué sur les réseaux sociaux qu’ils mettaient la clé sous la porte jusqu’à nouvel ordre. D’autres demeurent ouverts, mais prennent de nombreuses précautions pour éviter la propagation de la COVID-19.