Le Nouvelliste
Le président d'Haïti, Jovenel Moïse, et le ministre Joseph Jouthe.
Le président d'Haïti, Jovenel Moïse, et le ministre Joseph Jouthe.

Haïti entraîné dans le cercle vicieux de la crise politique et humanitaire

Amelie Baron
Agence France-Presse
PORT-AU-PRINCE — Haïti dispose enfin d’un nouveau gouvernement mais, sans parlement pouvant lui donner sa légitimité ni perspectives électorales, le pays reste paralysé par une crise politique aux conséquences sociales, économiques et sécuritaires alarmantes.