Le Nouvelliste
La vente de sa division ferroviaire permettra à Bombardier de réduire sa lourde dette de plus de 9,3 milliards $US et de se concentrer sur le secteur des luxueux jets d’affaires, qui compte plus de 12 000 employés au Québec. Ci-dessus, la chaîne de montage de l’usine Alstom de Sorel.
La vente de sa division ferroviaire permettra à Bombardier de réduire sa lourde dette de plus de 9,3 milliards $US et de se concentrer sur le secteur des luxueux jets d’affaires, qui compte plus de 12 000 employés au Québec. Ci-dessus, la chaîne de montage de l’usine Alstom de Sorel.

Bombardier s’entend avec Alstom sur la vente de sa division ferroviaire

Julien Arsenault
La Presse
Une page d’histoire se tourne chez Bombardier avec l’annonce d’une entente visant à céder sa division ferroviaire à Alstom, ce qui vient compléter un douloureux plan de redressement également marqué par une sortie de l’aviation commerciale et plusieurs ventes d’actifs.