Le Nouvelliste
Établi à Montréal depuis 45 ans, l’homme de théâtre Michel Forgues est revenu s’établir à Trois-Rivières et comme pendaison de crémaillère, il offrira une lecture d’Ode au Saint-Laurent de Gatien Lapointe au café La p’tit Brûlerie de la rue Laviolette ce samedi 15 février, à 15 h.
Établi à Montréal depuis 45 ans, l’homme de théâtre Michel Forgues est revenu s’établir à Trois-Rivières et comme pendaison de crémaillère, il offrira une lecture d’Ode au Saint-Laurent de Gatien Lapointe au café La p’tit Brûlerie de la rue Laviolette ce samedi 15 février, à 15 h.

Pour entendre Gatien Lapointe

François Houde
François Houde
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Le nom de Michel Forgues ne fait peut-être pas sonner immédiatement une cloche dans la tête de tous mais l’homme de théâtre a derrière lui une longue carrière à Montréal. Après 45 ans, fatigué peut-être du rythme de la métropole québécoise, il a choisi de rentrer au bercail, dans sa région d’origine pour s’établir à Trois-Rivières tout en poursuivant son travail. Il présentera le 15 février à 15 h au café-librairie La p’tite brûlerie, une lecture de l’Ode au Saint-Laurent de Gatien Lapointe.