Le Nouvelliste
Même si ses Remparts n’ont remporté qu’un seul de leurs quatre derniers matchs, l’entraîneur-chef Patrick Roy tente de voir du positif dans la dernière séquence des siens.
Même si ses Remparts n’ont remporté qu’un seul de leurs quatre derniers matchs, l’entraîneur-chef Patrick Roy tente de voir du positif dans la dernière séquence des siens.

Patrick Roy reste zen

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Même si ses Remparts ont été rattrapés par les Cataractes de Shawinigan en 14e place du classement général en fin de semaine et qu’ils n’ont remporté qu’un seul de leurs quatre derniers matchs, ne comptez pas sur Patrick Roy pour se démonter et perdre confiance en sa jeune équipe. L’entraîneur-chef et directeur général est resté zen et tente de voir le positif dans la dernière séquence des siens.