Le Nouvelliste
John Goyens, l’entraîneur-chef du Drakkar, a comparé son équipe au Dr. Jeckyll et Mr. Hyde. À certains moments, elle joue du hockey inspiré et à d’autres, elle se laisse aller.
John Goyens, l’entraîneur-chef du Drakkar, a comparé son équipe au Dr. Jeckyll et Mr. Hyde. À certains moments, elle joue du hockey inspiré et à d’autres, elle se laisse aller.

Une septième défaite de suite pour le Drakkar

Steeve Paradis
Steeve Paradis
Collaboration spéciale
BAIE-COMEAU — Le Drakkar a laissé le meilleur jeu de puissance du circuit le frapper trop souvent en début de match, pour ensuite être expédié par le fond par le Phoenix en deuxième. Sherbrooke a marqué trois fois en quatre occasions avec l’avantage d’un homme au premier vingt pour se diriger vers un gain facile de 7-4, prolongeant ainsi à sept la série de revers consécutifs du Drakkar.