Le Nouvelliste
Nemaska Lithium a obtenu un délai, jusqu’au 14 février, afin de continuer à peaufiner son plan de restructuration.
Nemaska Lithium a obtenu un délai, jusqu’au 14 février, afin de continuer à peaufiner son plan de restructuration.

À l’abri de ses créanciers, Nemaska Lithium traîne des créances de 161 M $

Julien Arsenault
La Presse
MONTRÉAL - Il n’y a pas que les actionnaires de Nemaska Lithium, parmi lesquels figure l’État québécois, qui risquent d’essuyer des pertes si l’entreprise actuellement à l’abri de ses créanciers ne parvient pas à relancer ses activités, étant donné qu’elle traîne des créances d’environ 161 millions $.