Le Nouvelliste
Patrick Roy a refusé de lancer la pierre à son gardien de but Tristan Côté-Cazenave même s’il l’a remplacé par Émerik Despatie après qu’il ait donné cinq buts en deux périodes.
Patrick Roy a refusé de lancer la pierre à son gardien de but Tristan Côté-Cazenave même s’il l’a remplacé par Émerik Despatie après qu’il ait donné cinq buts en deux périodes.

Défaite de 7 à 2 contre l’Armada: Roy admoneste ses défenseurs

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
L’entraîneur Patrick Roy n’était pas de très bonne humeur envers sa brigade défensive samedi après avoir vu les Remparts s’incliner 7 à 2 face à l’Armada de Blainville-Boisbriand. «Les défenseurs ont été affreux aujourd’hui», a-t-il commenté après la partie.