Le Nouvelliste
Deux semaines et demie près avoir été adopté, un chien s’est sauvé de sa famille d’accueil, a fait irruption dans une cour et a tué un yorkshire qui s’y trouvait.
Deux semaines et demie près avoir été adopté, un chien s’est sauvé de sa famille d’accueil, a fait irruption dans une cour et a tué un yorkshire qui s’y trouvait.

Son chien en tue un autre moins d’un mois après son adoption à la SPA Mauricie

Marie-Eve Lafontaine
Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Le cas de Sylvie Tremblay qui s’est fait mordre par un chien qui avait été adopté à la Société protectrice des animaux de la Mauricie (SPAM) deux ans plus tôt a rappelé de douloureux souvenirs à un Trifluvien même si son histoire remonte à 2015. Lui-même a adopté une chienne à la SPAM. Deux semaines et demie plus tard, son animal s’est sauvé, a fait irruption dans une cour et a tué un yorkshire qui s’y trouvait.