Le Nouvelliste
Serge St-Arneault a pu rencontrer Monique Lépine trente ans après la tragédie.
Serge St-Arneault a pu rencontrer Monique Lépine trente ans après la tragédie.

Polytechnique: une tragédie «qui fait partie de notre identité collective»

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
La Tuque — La tuerie de Polytechnique a marqué profondément la société québécoise. Trente ans plus tard, on commémore les tristes événements du 6 décembre 1989. Cette journée-là, Serge St-Arneault a perdu sa sœur, la Latuquoise Annie St-Arneault. Aujourd’hui, il souhaite que la mémoire de sa sœur traverse le temps, que le gouvernement prenne ses responsabilités dans le contrôle des armes à feu et que le courage de prendre la parole apporte un baume sur les âmes blessées.