Le Nouvelliste
Treko propose des repas déshydratés, présentés dans un emballage compostable, aux amateurs de plein air qui entreprennent des excursions de plusieurs jours.
Treko propose des repas déshydratés, présentés dans un emballage compostable, aux amateurs de plein air qui entreprennent des excursions de plusieurs jours.

Treko a le vent dans les voiles

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Quelques jours seulement après avoir lancé sa campagne de financement participatif, l’entreprise en démarrage Treko a déjà atteint 40 % de son objectif. Ce projet est né du rêve de trois passionnés de plein air et d’environnement. Leur objectif est de rendre la pratique du plein air plus écologique. En ce sens, ils proposent des repas déshydratés pour les excursions de plusieurs jours, présentés dans un emballage compostable. Fait à noter, les repas sont approuvés par une nutritionniste et véganes. L’argent amassé servira à acheter les premiers lyophilisateurs, des appareils permettant de déshydrater la nourriture par le froid, préservant ainsi ses qualités gustatives et nutritives.