Le Nouvelliste
Les paramédics de La Tuque ont occupé le bureau de la députée Marie-Louise Tardif. Sur la photo: Samuel Leduc-Frenette, conseiller syndical, Jean-Sébastien Martineau, conseiller syndical, Pascal Duchesne, ambulancier, Myriam Frigon, ambulancière, Michael Bernier, vice-président à l’exécutif du Syndicat des paramédics du Cœur-du-Québec-CSN et Michel Beaumier, président du Syndicat des paramédics du Coeur-du-Québec-CSN.
Les paramédics de La Tuque ont occupé le bureau de la députée Marie-Louise Tardif. Sur la photo: Samuel Leduc-Frenette, conseiller syndical, Jean-Sébastien Martineau, conseiller syndical, Pascal Duchesne, ambulancier, Myriam Frigon, ambulancière, Michael Bernier, vice-président à l’exécutif du Syndicat des paramédics du Cœur-du-Québec-CSN et Michel Beaumier, président du Syndicat des paramédics du Coeur-du-Québec-CSN.

Des paramédics ont occupé le bureau de la députée Marie-Louise Tardif à La Tuque

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
La Tuque — «Nous voulons que les promesses faites soient respectées!» Les paramédics de La Tuque ont occupé une partie de la journée de jeudi le bureau de La Tuque de la députée de Laviolette-Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif. Ils demandaient, sans succès, à rencontrer la députée et la ministre de la Santé et des Services sociaux. Ils ne digèrent toujours pas d’avoir été écartés des récentes annonces du gouvernement.