Le Nouvelliste
Cet immeuble de l’OMH situé sur la rue Hart était toujours privé d’électricité mercredi, cinq jours après la tempête du 1er novembre.
Cet immeuble de l’OMH situé sur la rue Hart était toujours privé d’électricité mercredi, cinq jours après la tempête du 1er novembre.

Cinq jours sans électricité

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Cinq jours après la tempête automnale de la Toussaint, en Mauricie et au Centre-du-Québec, 189 clients d’Hydro-Québec étaient toujours sans service mercredi soir. Alors que tous les résidents du quartier Sainte-Cécile de Trois-Rivières avaient de l’électricité depuis quelques jours déjà, les locataires d’un immeuble de la rue Hart appartenant à l’Office municipal d’habitation (OMH) ont dû prendre leur mal en patience jusqu’à mercredi soir.