Le Nouvelliste
Karine Thibault et son fils Gabriel Charest n’en peuvent plus d’attendre la réponse de la RAMQ.
Karine Thibault et son fils Gabriel Charest n’en peuvent plus d’attendre la réponse de la RAMQ.

Sans nouvelle de la RAMQ depuis quatre mois: «C’est très frustrant»

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
LA TUQUE — «Ça fait quatre mois qu’on attend la réponse de la contestation». Karine Thibault n’a plus de patience. Elle a contesté le refus de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) d’intégrer la composante iLevel au nouveau fauteuil de son fils de 19 ans atteint d’une maladie dégénérative, l’amyotrophie spinale de type 2. Depuis, c’est le silence total. On ne lui a même pas fourni un accusé de réception. Une fois de plus, elle a décidé de dénoncer la lenteur du système.