Le Nouvelliste
Jean-Guy Dubois
Jean-Guy Dubois

Le camping équestre du Parc de la rivière Gentilly est toujours en zone interdite

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
BÉCANCOUR — Alors que le Tribunal administratif vient de confirmer vendredi dernier la position de la Commission de la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) concernant l’irrégularité du Camping équestre du Parc de la rivière Gentilly, le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, entend se battre pour trouver «un plan B ou C». «Ça n’a pas de maudit bon sens de démolir des installations de 500 000 dollars, les 16 boxes. On ne sait pas comment on va s’en sortir, mais on va s’en sortir», a-t-il déclaré lundi, lors de la séance publique du conseil municipal.