Le Nouvelliste
Michel Angers, lors d’un discours dans le cadre de sa première campagne en octobre 2009, devant ses fameuses pancartes électorales.
Michel Angers, lors d’un discours dans le cadre de sa première campagne en octobre 2009, devant ses fameuses pancartes électorales.

Une décennie charnière pour Michel Angers à la mairie de Shawinigan

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
Shawinigan — Le suspense n’avait pas duré tellement longtemps. Grâce à un travail de terrain soutenu et peut-être aussi, diront certains cyniques, à son charmant minois sur ses affiches électorales, Michel Angers était propulsé à la mairie de Shawinigan le 1er novembre 2009, succédant ainsi à Lise Landry. Dix ans plus tard, la ville a beaucoup changé sous son impulsion, mais le compte de taxes a suivi et l’endettement aussi. Bilan d’une décennie charnière pour Shawinigan.