Le Nouvelliste
À l’avant, Anthony Lafrenière-Gélinas en compagnie de deux jeunes à qui il enseigne, l’art du DJ: Alexis Pronovost et Kareen Janfaoui. À droite, on aperçoit Michèle Lafontaine  présidente du projet J’ai mon appart’.
À l’avant, Anthony Lafrenière-Gélinas en compagnie de deux jeunes à qui il enseigne, l’art du DJ: Alexis Pronovost et Kareen Janfaoui. À droite, on aperçoit Michèle Lafontaine présidente du projet J’ai mon appart’.

L’humanité d’un entrepreneur en herbe

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Anthony Lafrenière-Gélinas surprenait tout le monde, il y a quelques semaines, en menant à terme son projet de la Grande foire de Trois-Rivières dans le stationnement du centre commercial Les Rivières. Après tout, il n’a que 17 ans. Et il a tout fait tout seul: les contacts, les appels téléphoniques et les relations avec les médias.