Le Nouvelliste
Malgré les prouesses de Jonathan Lemieux, les Foreurs de Val-d’Or ont dû s’avouer vaincus en prolongation face au Phœnix, qui connaît l’un de ses meilleurs débuts de saison depuis sa naissance en 2012.
Malgré les prouesses de Jonathan Lemieux, les Foreurs de Val-d’Or ont dû s’avouer vaincus en prolongation face au Phœnix, qui connaît l’un de ses meilleurs débuts de saison depuis sa naissance en 2012.

Le même scénario de la victoire se répète

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Le Phœnix de Sherbrooke semble connaître la recette pour effectuer un retour dans le match et l’emporter. Une fois de plus, la prolongation a été nécessaire et les hommes de Stéphane Julien ont trouvé leur homme des grandes occasions : Alex-Olivier Voyer a mis fin aux hostilités mardi à Val-d’Or en se montrant encore dominant lors de cette quatrième prolongation du Phœnix en cinq matchs.