Le Nouvelliste
Annie Bellerive, que l’on voit ici en compagnie de son fils, Marc-Antoine Rocheleau, est la nouvelle gestionnaire de l’ancien Centre équestre Céraville, qui est maintenant le Centre équestre Annie Bellerive.
Annie Bellerive, que l’on voit ici en compagnie de son fils, Marc-Antoine Rocheleau, est la nouvelle gestionnaire de l’ancien Centre équestre Céraville, qui est maintenant le Centre équestre Annie Bellerive.

«Les chevaux, c’est une passion»

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Amoureuse des animaux, tout particulièrement des chevaux, Annie Bellerive réalise en quelque sorte un rêve d’enfant en devenant la gestionnaire de l’ancien Centre équestre Céraville, qui portera dorénavant son nom.