Le Nouvelliste
La Sûreté du Québec a augmenté ses effectifs en détection de conduite avec facultés affaiblies par la consommation de drogues.
La Sûreté du Québec a augmenté ses effectifs en détection de conduite avec facultés affaiblies par la consommation de drogues.

Hausse des dossiers relatifs à la consommation de drogues

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La Sûreté du Québec (SQ) rapporte que l’on risque de traiter un peu plus de 1000 dossiers relativement à la conduite avec facultés affaiblies cette année, en lien avec la consommation de drogues, à l’échelle du Québec. S’il s’agit d’une hausse — on en a traité quelque 800 l’an dernier —, on attribue davantage celle-ci aux effectifs accrus qu’à la légalisation récente de la marijuana. En fait, fait valoir la SQ, il est beaucoup trop tôt pour détecter quelque tendance que ce soit.