Le Nouvelliste
Louise Ayotte, directrice général du Centre d’intervention et dépendance Adrienne-Roy, accompagnée du président du conseil d’administration de l’organisme, Guy Marcouiller et de l’un des pionniers de ce service, Bernard Carpentier.
Louise Ayotte, directrice général du Centre d’intervention et dépendance Adrienne-Roy, accompagnée du président du conseil d’administration de l’organisme, Guy Marcouiller et de l’un des pionniers de ce service, Bernard Carpentier.

Centre d’intervention en dépendances Adrienne-Roy: vers l’intégration d’un service de soir

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
Shawinigan — Si tout se déroule comme prévu, le Centre d’intervention en dépendances Adrienne-Roy de Shawinigan ouvrira un service de soir d’ici un an. La direction a exprimé cette volonté jeudi après-midi, dans le cadre d’une conférence d’information qui visait à présenter quelques nouveautés de ce service méconnu, qui existe pourtant depuis 1958.