Le Nouvelliste
L’usine Sural de Bécancour est maintenant passée aux mains d’Alubar.
L’usine Sural de Bécancour est maintenant passée aux mains d’Alubar.

Alubar achète Sural

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
BÉCANCOUR — Voilà, c’est fait, tous les actifs de l’usine de tiges de Sural à Bécancour, fermée depuis février dernier, viennent d’être rachetés par la société brésilienne Alubar, une transaction qui fut précédée d’une entente avec la soixantaine de syndiqués. Les opérations devraient reprendre en mars 2020 sous cette nouvelle administration.