Le Nouvelliste
Le Tribunal administratif du travail juge impardonnable la conduite d'un enseignant qui a fréquenté de manière inappropriée une élève de 12 ans de son école.
Le Tribunal administratif du travail juge impardonnable la conduite d'un enseignant qui a fréquenté de manière inappropriée une élève de 12 ans de son école.

Relation entre un enseignant et une élève de 12 ans: une «erreur de jugement impardonnable»

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN — Un enseignant en éducation physique embauché en 2004 par la Commission scolaire de l’Énergie a été congédié le 11 novembre 2016 à la suite de fréquentations inappropriées avec une élève de 12 ans d’une classe de 6e année de son école. L’affaire a refait surface cette semaine, car le Syndicat de l’enseignement de la Mauricie avait déposé un grief et défendu cet enseignant en faisant valoir qu’aucune plainte n’a été formulée par l’enfant, ni par ses parents, la DPJ ou la police, bref qu’aucune faute n’a été retenue contre lui. Le tribunal d’arbitrage vient de trancher et rejette la demande du Syndicat.