Le Nouvelliste
Ce n’est qu’une question de temps avant que la relance de l’usine Sural, à Bécancour, ne soit annoncée par son nouveau propriétaire.
Ce n’est qu’une question de temps avant que la relance de l’usine Sural, à Bécancour, ne soit annoncée par son nouveau propriétaire.

Ça sent bon pour Sural... qui pourrait être rachetée par Rio Tinto

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
BÉCANCOUR — Deux semaines à peine après le redémarrage de l’Aluminerie de Bécancour, voilà que l’usine de tige Sural, fermée depuis février dernier, pourrait aussi reprendre ses opérations dans un court délai, avec un nouveau propriétaire. Et celui-ci pourrait bien être Rio Tinto.