Le Nouvelliste
L’auteur de ce texte croit que l’Islam et la démocratie sont incompatibles. Il évoque notamment les propos de l’imam Youssef Al Qaradawi (ci-dessus), qui avait déclaré, à l’intention des Européens: «Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques nous vous dominerons».
L’auteur de ce texte croit que l’Islam et la démocratie sont incompatibles. Il évoque notamment les propos de l’imam Youssef Al Qaradawi (ci-dessus), qui avait déclaré, à l’intention des Européens: «Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques nous vous dominerons».

Islam et démocratie sont incompatibles

OPINIONS / Il est indéniable d’affirmer que les Québécois en général et nos dirigeants en particulier ne connaissent que minimalement la mentalité des islamistes (musulmans fanatisés). Cette méconnaissance pourrait devenir préjudiciable. Rappelons ce que le cheikh Youssef Al Qaradawi, président de l’Union internationale des savants musulmans, déclarait en 2002 à l’intention des Européens: «Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques nous vous dominerons». Et en effet, l’islamisation se répand dans certains pays européens fragilisés par leurs lois tolérantes et leur respect de la liberté d’expression, fondements des valeurs des pays occidentaux démocratiques. Aussi subissent-ils les agressions très souvent orchestrées par des musulmans radicalisés. Et ces perturbateurs de l’ordre social sont d’autant plus exigeants, revendicatifs et arrogants qu’ils obtiennent le soutien de nombre de citoyens qui persistent à minimiser, voire à nier la triste réalité qui deviendra inéluctable, chez nous comme en Europe, si nous n’y prenons garde.