Le Nouvelliste
Angel Garcia Ortega (avant) et Pedro Santos Hernandez (arrière) sont parmi les 320 travailleurs étrangers arrivés en Mauricie depuis janvier pour travailler sur des terres agricoles.
Angel Garcia Ortega (avant) et Pedro Santos Hernandez (arrière) sont parmi les 320 travailleurs étrangers arrivés en Mauricie depuis janvier pour travailler sur des terres agricoles.

Les travailleurs étrangers en renfort

Laurence Chartrand
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — L’embauche de travailleurs étrangers pour pallier la rareté de main-d’œuvre est une solution utilisée par plusieurs entreprises de la Mauricie. Depuis janvier, ils sont 320 à être arrivés en région pour travailler dans le secteur agricole. Ce phénomène pourrait se voir de plus en plus dans le domaine de la restauration au cours des prochaines années.