Le Nouvelliste
La levée des tarifs douaniers américains sur l’aluminium canadien pourrait inciter la direction de l’ABI à reprendre les négociations, croit le professeur à l’UQTR Jean-Claude Bernatchez.
La levée des tarifs douaniers américains sur l’aluminium canadien pourrait inciter la direction de l’ABI à reprendre les négociations, croit le professeur à l’UQTR Jean-Claude Bernatchez.

Un «excellent moment» pour reprendre les négociations à l’ABI

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La levée des tarifs douaniers imposés par les États-Unis sur les importations d’aluminium canadien pourrait être l’occasion pour les dirigeants de l’Aluminerie de Bécancour de retourner à la table de négociations, croit le professeur en relations de travail à l’UQTR, Jean-Claude Bernatchez.