Le Nouvelliste
La directrice du Musée Pierre-Boucher Andrée Brousseau a indiqué qu’il n’est absolument pas question que le musée cesse ses activités malgré que l’institution n’ait pas été agréée par le ministère de la Culture et des Communications, ce qui impliquera qu’il perdra ses subventions actuelles sur un horizon de trois ans.
La directrice du Musée Pierre-Boucher Andrée Brousseau a indiqué qu’il n’est absolument pas question que le musée cesse ses activités malgré que l’institution n’ait pas été agréée par le ministère de la Culture et des Communications, ce qui impliquera qu’il perdra ses subventions actuelles sur un horizon de trois ans.

Québec coupera les vivres du Musée Pierre-Boucher: «C’est une mauvaise surprise»

François Houde
François Houde
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Le ministère de la Culture et des Communications a fait connaître vendredi dernier la liste des institutions muséales officiellement agréées selon ses nouvelles normes et dans la région, seul le Musée Pierre-Boucher n’a pas été retenu de sorte que dans trois ans, l’institution ne recevra plus rien des sommes que lui octroyait annuellement le ministère, et ce, depuis 1976.