Le Nouvelliste
Après 16 mois, le conflit à l’Aluminerie de Bécancour semble s’enliser plus que jamais.
Après 16 mois, le conflit à l’Aluminerie de Bécancour semble s’enliser plus que jamais.

ABI: quand le dégel se fait attendre...

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
ANALYSE — Voilà, c’est fait. Le lock-out à l’Aluminerie de Bécancour a franchi les 16 mois vendredi dernier. Non pas 16 jours, ni même 16 semaines, mais 16 mois! C’est effectivement le 11 janvier 2018 que la direction a mis ses 1030 travailleurs en lock-out après le rejet de l’offre patronale. Et on connaît la suite.