Le Nouvelliste
Il n’est pas encore possible, donc, de savoir si c’est par manque d’intérêt, par souci environnemental ou encore à cause de l’offre de plus en plus abondante de véhicules en autopartage ou même par manque de moyens financiers, par exemple, que les jeunes délaissent la voiture.
Il n’est pas encore possible, donc, de savoir si c’est par manque d’intérêt, par souci environnemental ou encore à cause de l’offre de plus en plus abondante de véhicules en autopartage ou même par manque de moyens financiers, par exemple, que les jeunes délaissent la voiture.

Baisse d’intérêt pour l’automobile chez les jeunes

Pierre Saint-Arnaud
Le Presse Canadienne
MONTRÉAL — Les jeunes ne sont plus aussi empressés de conduire qu’ils ne l’étaient il n’y a pas si longtemps.