Le Nouvelliste
Maxime Vincent de la Distillerie Wabasso de Trois-Rivières avec une bouteille de sa liqueur de gin et d’érable devant la tour Eiffel, à Paris.
Maxime Vincent de la Distillerie Wabasso de Trois-Rivières avec une bouteille de sa liqueur de gin et d’érable devant la tour Eiffel, à Paris.

Une bouteille de la Distillerie Wabasso au président Macron

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — En mission économique à Paris avec un groupe de jeunes entrepreneurs québécois, Maxime Vincent de la Distillerie Wabasso vient en quelque sorte de lancer une bouteille à la mer. Le fondateur de la distillerie de Trois-Rivières a remis une bouteille de liqueur de gin et d’érable Bourgeon à l’ambassadrice du Canada en France, Isabelle Hudon, car l’ancienne femme d’affaires souhaite la remettre au président de la République française, Emmanuel Macron.