Le Nouvelliste
Des médecins et autres professionnels de la santé ont manifesté à Montréal mercredi contre les armes à feu.
Des médecins et autres professionnels de la santé ont manifesté à Montréal mercredi contre les armes à feu.

Des médecins manifestent contre les armes à feu

Ugo Giguère
La Presse Canadienne
Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
MONTRÉAL — Chaque semaine, l’équipe de traumatologie du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) doit traiter au moins un patient victime d’une blessure par arme à feu. Mercredi, les médecins et autres professionnels de la santé sont sortis dans la rue pour joindre leur voix à celles de leurs collègues de 13 hôpitaux à travers le Canada afin de dire haut et fort qu’ils en ont assez. À leurs côtés, on retrouvait le père Serge St-Arneault, le frère d’Annie St-Arneault de La Tuque, une des victimes de la tuerie de la Polytechnique.