Le Nouvelliste
Mario De Tilly, directeur général d’IDE Trois-Rivières et Marco Champagne, président de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, alors que cette dernière appuie la démarche visant à doter Trois-Rivières d’un aéroport d’envergure internationale.
Mario De Tilly, directeur général d’IDE Trois-Rivières et Marco Champagne, président de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, alors que cette dernière appuie la démarche visant à doter Trois-Rivières d’un aéroport d’envergure internationale.

Un pas de plus vers une nouvelle aérogare?

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Si le projet d’un train grande fréquence à Trois-Rivières a fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps, le dossier d’une nouvelle aérogare et d’un service aérien bonifié n’est toujours pas réglé lui non plus. Vendredi matin, la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCI3R) apportait son appui à Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières, qui pilote le projet visant à doter la ville d’une nouvelle infrastructure de niveau international.