Le Nouvelliste
«Moncton a les éléments pour jouer de façon physique, mais on sera capable de répondre sans problème», d’ajouter l’entraîneur-chef Martin Bernard, qui souligne que ses troupiers «sont fébriles et enthousiastes» à l’idée d’entreprendre les séries.
«Moncton a les éléments pour jouer de façon physique, mais on sera capable de répondre sans problème», d’ajouter l’entraîneur-chef Martin Bernard, qui souligne que ses troupiers «sont fébriles et enthousiastes» à l’idée d’entreprendre les séries.

Le Drakkar s’attend à brasser... et à se faire brasser contre Moncton

Steeve Paradis
Steeve Paradis
Collaboration spéciale
BAIE-COMEAU — La robustesse devrait être au rendez-vous dans l’affrontement de premier tour entre les Wildcats de Moncton et le Drakkar de Baie-Comeau, deux équipes séparées par seulement 17 points au classement et qui ne détestent pas le jeu physique.