Le Nouvelliste
France Gélinas, bénévole, Tina Leblanc, coordonnatrice de la popote roulante du CAB de Grand-Mère, Céline Bouchard, bénévole, Alain Boucher et Marie-Pier Drouin, respectivement directeur général et agente de développement à la CDC du Centre de la Mauricie, préparent les 60 repas du jeudi, dans le cadre de la semaine québécoise des popotes roulantes.
France Gélinas, bénévole, Tina Leblanc, coordonnatrice de la popote roulante du CAB de Grand-Mère, Céline Bouchard, bénévole, Alain Boucher et Marie-Pier Drouin, respectivement directeur général et agente de développement à la CDC du Centre de la Mauricie, préparent les 60 repas du jeudi, dans le cadre de la semaine québécoise des popotes roulantes.

Faire davantage que servir des repas

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Shawinigan — On se serre un peu les coudes dans les cuisines du centre d’action bénévole (CAB) de Grand-Mère. C’est que dans le cadre de la semaine québécoise des popotes roulantes, l’occasion est belle d’inviter des gens du milieu à mettre la main à la pâte, pour les sensibiliser à la réalité de ce service qui répond à un besoin de base pour de nombreux aînés et personnes en perte d’autonomie.