Le Nouvelliste
Le cofondateur et chef de la direction stratégique de Waste Robotics, Michel Laforest, aux côtés du ministre François-Philippe Champagne, du directeur général de l’entreprise Éric Camirand et de Joey Camirand, électromécanicien lors de la démonstration du robot trieur de déchets.
Le cofondateur et chef de la direction stratégique de Waste Robotics, Michel Laforest, aux côtés du ministre François-Philippe Champagne, du directeur général de l’entreprise Éric Camirand et de Joey Camirand, électromécanicien lors de la démonstration du robot trieur de déchets.

Un robot pour revaloriser les déchets

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Installée à Trois-Rivières, l’entreprise Waste Robotics envisage de percer les marchés mondiaux avec son robot trieur de déchets. Cet équipement à la fine pointe de la technologie permet de revaloriser des matières premières qui autrement se retrouvent dans les sites d’enfouissement. Afin d’aider l’entreprise à commercialiser son produit, le gouvernement du Canada investit 1,4 million $.